Premier syndicat de l'enseignement professionnel

Dernières actualités

PLP EN BAC PRO GA : IL FAUT UN TRAITEMENT ÉGAL PARTOUT ! 16/01/2019

Le SNETAA-FO a été reçu à la Direction générale des ressources humaines (DGRH) en audience et depuis a participé à un groupe de travail sur le protocole d’accompagnement des PLP qui pourraient être concernés par les fermetures de sections en GA. La situation est très sensible pour les collègues de GA et nous les défendons un à un. La réponse globale que le ministère entend y apporter, notamment au sujet de la « RH de proximité », nécessitait que nous soyons reçus. Les échanges ont été menés en toute franchise de part et d’autre, dans une ambiance de travail concentrée.

Le SNETAA-FO considère que le suivi des collègues de GA doit être rigoureux, particulier et très personnalisé. En effet, il est hors de question que se reproduisent les erreurs commises lors de la mise en place du bac GA qui a causé tant de souffrances chez les PLP comptabilité-bureautique et communication-bureautique. Ils sont aujourd’hui étiquetés malgré eux « gestion-administration » et laissés dans la nature avec un référentiel abscons. Nous pensons que la RH de proximité peut être une solution adaptée aux attentes des enseignants si l’installation de ce dispositif dans toutes les académies coïncide avec le traitement « RH » du dossier GA. Toutefois, la DGRH admet que la RH de proximité n’est pas au point dans toutes les académies ; c’est ce que nous avions remarqué et dénoncé. Il faut que ce dispositif soit opérationnel dans toutes les académies, avec le même degré d’efficacité. La DGRH dit qu’elle y travaillera, notamment à l’occasion d’une réunion prochaine des directeurs des ressources humaines. Nous en attendons un retour pragmatique et efficace sur le terrain.

Par ailleurs, le SNETAA-FO estime que les PLP GA seront, pour certains, contraints de repenser leur carrière dans l’Éducation nationale en raison d’une volonté politique nationale, celle du ministère, de réduire l’offre de formation dans la filière. La plupart des PLP GA ne seront pas concernés car les mesures doivent s’étaler sur une durée de 5 à 6 ans. Mais il y aura toujours un bac pro tertiaire succédant au bac GA que nous voulons de grande qualité pour les jeunes, les employeurs et les professeurs.

Ne perdons pas de vue que le principe d’ouvrir une autre formation pour chaque formation GA fermée a été approuvé par le ministère : tous les collègues, quelles que soient les disciplines, sont concernés ! En effet, la fermeture d’une section impacte l’ensemble d’une équipe pédagogique.

Nous avons exprimé une exigence très forte sur le traitement des demandes des collègues : toutes leurs demandes devront être valorisées par l’octroi d’une bonification supplémentaire ou par un assouplissement des conditions d’entrée dans une autre discipline ou dans un autre corps d’enseignants, par exemple. Il doit y avoir un « plus » pour eux !

Enfin, nous avons signalé à la DGRH le caractère irresponsable des décisions provenant de certains rectorats (Aix-Marseille, Nice…) qui anticipent les fermetures de sections GA avant même d’avoir eu en main le protocole toujours en discussion ! C’est inadmissible et le SNETAA-FO entend combattre ce zèle inopportun !

Le protocole nous a été remis. Nous y avons porté un grand nombre d’amendements. Il est en cours de finalisation.

Une question ? Un doute ? Une explication supplémentaire ? Appelez le 01 53 58 00 30 !