Premier syndicat de l'enseignement professionnel

Dernières actualités

DÉCLARATION CAPN PLP 29e BASE, CLASSE EXCEPTIONNELLE 25/06/2019

CAPN PLP 25 JUIN 2019 SNETAA-FO
Le SNETAA-FO a toujours exprimé ses réserves les plus fortes sur ce nouveau grade. Il dénonce le fait que ce grade soit essentiellement un grade fonctionnel, auquel tout PLP ne pourra accéder, et basé sur un classement fait à partir de critères restrictifs pour le vivier 1 représentant 80 % des promouvables. La note de service élargie à de nouvelles fonctions cette année n’améliore pas vraiment le résultat pour les PLP.

La diversité des évaluateurs pour les PLP gérés par la 29è base ne permet pas d’apprécier les promouvables sur les mêmes critères.

Après étude des dossiers des promouvables de 2019 pour la classe exceptionnelle, il apparaît que de nombreux collègues n’ont pas d’appréciation du chef d’établissement, rendant difficile la compréhension de l’appréciation finale et du classement. Ainsi, certains dossiers comportent une appréciation non conforme aux attendus de la note de service. Celle-ci précise en effet les critères sur lesquels doit s’appuyer l’appréciation littérale motivée et circonstanciée, comme les missions liées à l’enseignement et l’implication en faveur de la réussite des élèves. Le SNETAA-FO déplore que trop peu d’appréciations prennent vraiment ces critères en compte, et ne retracent pas l’intégralité de la carrière des personnes. De même, la cohérence entre l’appréciation finale et l’appréciation littérale quand elle existe nous laisse perplexes.

Par ailleurs, le contingentement des avis et les quotas proposés sont très pénalisants et contribuent à écarter de trop nombreux PLP d’un accès à cette promotion : 5 promotions seulement sur le vivier 2 sur 94 promouvables et 2 promotions sur 15 possibles au vivier 1, cette année. Cette situation n’est pas acceptable et le SNETAA-FO demande à ce que la totalité des promotions prévues soit attribuée. A minima, le SNETAA-FO demande qu’il y ait rééquilibrage entre vivier 1 et vivier 2.

De plus, les règles d’accès à l’échelon spécial ne font que renforcer le sentiment d’inégalité constaté.
Le PPCR, comme le SNETAA-FO l’a toujours dénoncé, ne permet pas des améliorations de carrière significatives et la classe exceptionnelle reste inaccessible pour l’immense majorité des PLP.

Le SNETAA-FO défendra néanmoins tous les collègues et veillera à ce que toutes les dispositions réglementaires soient équitablement respectées.