Espace Presse         01 53 58 00 30 ou 01 53 58 00 34 Lundi - Vendredi 09:30 - 18:00

Crise et rémunération : la reconnaissance pour les PLP

Le SNETAA-FO s’inquiète des menaces qui pèsent sur la rémunération des PLP depuis le confinement. Des questions légitimes se posent sur la composition de nos salaires pour les mois qui viennent. Le ministère nous a apporté quelques éléments de réponse.

En avril, en plus du traitement de base, les HSA seront bien versées. En revanche, les HSE ne le seront pas, en raison d’une décision relevant du ministère de la Fonction publique. Voilà l’illustration du terrible retour de bâton que le SNETAA craint depuis toujours quand il dénonce les tours d’apprentis sorciers auxquels se livrent certains chefs d’établissement qui transforment de la DHG ou des HSA en HSE, au détriment des postes ! Toutefois, le SNETAA a demandé et obtenu que le versement des HSE prévues en contrepartie d’heures de co-intervention ou de chef d’œuvre (encore une aberration…) ou encore d’AP soit maintenu. Il faut que les collègues concernés en fassent la demande expresse au chef d’établissement. Co-intervention, chef d’œuvre et AP ne concernant que la voie professionnelle, cette possibilité ne sera donc offerte qu’aux PLP.

Par ailleurs, l’attribution d’une indemnisation exceptionnelle est à l’étude au ministère pour les professeurs qui se sont déplacés dans les établissements scolaires ayant accueilli les enfants des personnels de santé et pour les professeurs qui assurent pendant les vacances de Pâques un minimum de continuité pédagogique (appel, cours…). Sans oublier l’examen d’une éventuelle indemnisation des coûts liés à l’utilisation du téléphone et à l’accès à internet.

Il reste encore des problèmes à résoudre en faveur de la fiche de paie des PLP, avec l’attribution de la part variable de l’ISOE aux professeurs principaux en SEGPA et l’accès au CAPPEI. Le SNETAA-FO ne lâchera rien !

Fermer le menu