Espace Presse         01 53 58 00 30 ou 01 53 58 00 34 Lundi - Vendredi 09:30 - 18:00

Décrochage et voie professionnelle

Le décrochage scolaire demeure un fléau majeur à l’École. La crise que nous traversons est là pour nous le rappeler, et pour nous rappeler aussi que ce sont nos élèves de LP qui sont plus particulièrement touchés dans ce domaine.

Et c’est hélas prévisible : la fermeture temporaire des établissements scolaires va entraîner un accroissement du nombre de jeunes qui ne suivront plus les cours.

Le SNETAA-FO refuse de considérer ce phénomène comme une fatalité : plus que jamais, il faut que le ministère de l’Éducation nationale agisse et développe une politique forte et volontariste contre la sortie des jeunes du système scolaire sans diplôme.

Loin de considérer qu’il existe des solutions miracle, le SNETAA-FO ne cesse de rappeler que le CAP peut permettre de redonner l’appétence d’apprendre aux jeunes. Il faut donc développer et renforcer l’offre de formation dans ce diplôme, notamment au travers des nouveaux métiers et du « lycée tertiaire ». Une réflexion sur le sujet est prévue par le ministère, au travers d’une conférence sur les nouveaux diplômes à laquelle le SNETAA-FO tient. Pour nous, il s’agit aussi d’adapter le cycle du CAP, ordinairement en 2 ans, et de le porter, chaque fois qu’il le faut, en fonction des besoins de l’élève, à 3 ans. 

Nous exigeons partout où cela le nécessite la possibilité de CAP en trois ans pour les élèves. 

Il est du devoir du SNETAA-FO et de la voie professionnelle de ne laisser aucun jeune sur le bord de la route !

Fermer le menu