Espace Presse         01 53 58 00 30 ou 01 53 58 00 34 Lundi - Vendredi 09:30 - 18:00

Déclaration CAPN 29e base, hors classe 2020

Le SNETAA-FO tient d’abord à remercier les personnels de la DGRHB2-4 pour la mise à disposition des documents en amont dans cette période de confinement, peu propice à un travail dans de bonnes conditions.

Cette CAPN est réunie pour examiner le tableau d’avancement à la hors classe des PLP de la 29e base. Le SNETAA-FO rappelle son opposition au PPCR et à ses déclinaisons dans les promotions.

Une fois de plus, nous ne pouvons que dénoncer les effets négatifs des nouvelles modalités prises en compte pour établir ce tableau d’avancement depuis le PPCR et en particulier l’avis pérenne pour la hors classe depuis 2018.

Ce tableau ne permet pas de savoir qui a bénéficié d’un rendez-vous de carrière afin d’obtenir une appréciation récente sur sa manière de servir. De plus, le nombre de personnes n’ayant jamais eu de rendez-vous de carrière ou n’y étant plus éligible rend les appréciations finales proposées très contestables car basées sans doute sur des éléments parfois très anciens et fluctuant selon leur affectation. L’absence de transparence sur ces éléments rend nos collègues méfiants et très en colère sur l’absence de prise en compte de leur investissement personnel. Ils sont moins motivés car leur travail n’est pas reconnu. Parfois, les avis finaux sont d’ailleurs très en deçà de l’évaluation donnée par le chef d’établissement ou le responsable de la structure dans laquelle ils travaillent. Nos collègues PLP ne comprennent pas ces écarts.

L’autre élément que nous continuons à contester est le contingentement des avis excellents. L’an dernier, nous avions constaté l’absence d’avis « excellent » chez les promus. Cette année une seule personne en bénéficie. Cela interroge forcément ! 

Étant donné l’âge de certains PLP de la liste des promouvables, il est fort probable que quelques-uns vont partir en retraite sans bénéficier de cette promotion puisque retraitables très rapidement (seulement 2 personnes parmi les plus âgées sont proposées au 1er septembre). À noter qu’une personne de 1955 ne le sera pas. C’est bien la preuve que l’accès n’est pas du tout garanti au cours d’une carrière si longue soit-elle.

Un autre constat nous gêne : c’est la proportion hommes/femmes dont on fait un critère aujourd’hui. Or sur 154 promouvables, 72 sont des femmes soit 46,7 %, et elles ne représentent que 29,6 % des promues soit 8/27.

Pour toutes ces raisons, le SNETAA-FO est très réservé sur ce tableau d’avancement même si les avis des élus du personnel ne sont que consultatifs. Demain, cela devrait se faire sans cette CAPN, ce que nous dénonçons également, et sans doute avec tout autant de doutes sur la transparence, l’équité de traitement et l’accès aux informations pour nos collègues.

Ainsi le SNETAA-FO dénonce la loi de transformation de la fonction publique qui renvoie chaque collègue seul·e face à son administration, niant le rôle des élus du personnels et réduisant ceux-ci aux procédures d’appel ou disciplinaires. Cette loi nie le fondement même du rôle d’un syndicat de défendre les intérêts matériels et moraux des personnels et de veiller à l’équité de traitement auquel le SNETAA-FO est très attaché.

Fermer le menu