Espace Presse         01 53 58 00 30 ou 01 53 58 00 34 Lundi - Vendredi 09:30 - 18:00

Nouvelles modalités d’évaluation des épreuves d’enseignement général du baccalauréat professionnel

Textes de référence

Arrêté du 17 juin 2020 fixant les unités générales du baccalauréat professionnel et définissant les modalités d’évaluation des épreuves et sous-épreuves d’EG (voir lien suivant : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000042080678 )

Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la session 2022 (article 14).

Arrêté du 30 août 2019 portant création d’une unité facultative de mobilité et de l’attestation MobilitéPro dans les diplômes du baccalauréat professionnel, du brevet professionnel et du brevet des métiers d’art 

(voir lien suivant : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000039001883&categorieLien=id )

Les dispositions du présent arrêté prennent effet à compter de la session 2020 (article 7).

Le SNETAA-FO rappelle son opposition au CCF qui constitue encore l’essentiel de l’évaluation en bac pro. En effet, le CCF crée des diplômes « maison », augmente la pression certificative, diminue le temps de formation et désorganise les emplois du temps. Cette modalité d’évaluation dévalorise le diplôme. 

Le SNETAA-FO continu à exiger un retour à des épreuves ponctuelles et n’a pas été entendu sur ce point.

Cependant, bien qu’il n’en accepte pas le principe, le SNETAA-FO continuera à se battre dans les prochaines discussions, à minima, pour :

  • la publication d’une note de service nationale de cadrage du CCF ;
  • la création de banques de sujets nationales pour les enseignements généraux restant évalués en CCF ;
  • la mise en place d’un dispositif d’accompagnement à l’attention des équipes enseignantes ;
  • et enfin le rétablissement de la reconnaissance indemnitaire liée au CCF.  

Épreuves obligatoires évaluées sous forme ponctuelle

voir tableau

Épreuves obligatoires évaluées par contrôle en cours de formation (CCF)

voir tableau

Épreuves facultatives

Le candidat peut présenter une ou deux unités facultatives parmi celles proposées par le règlement d’examen.

Conformément à l’article D. 337-78 du code de l’éducation, seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte pour le calcul de la moyenne générale.

voir tableau

Fermer le menu