Adhésion en ligne
LE SNETAA EN APPELLE À LA MINISTRE
Le SNETAA-FO est horrifié par ce nouvel attentat perpétré hier soir, jour de la Fête Nationale, à Nice. L’ampleur du nombre des victimes est considérable. Des dizaines de spectateurs et spectatrices du feu d’artifice du 14 juillet ont été assassiné-e-s, d’autres blessé-e-s dont un grand nombre avec un pronostic vital engagé, des centaines terriblement choqués.

Le SNETAA pense à toutes ces victimes, à leurs familles et à leurs proches. Le SNETAA leur adresse sa réelle compassion et sa solidarité.
Le SNETAA National assure son Secrétaire Académique, toute son équipe sur place, nos centaines de militant-e-s à Nice et dans l’Académie,  de sa totale fraternité. 

Le SNETAA National se tient à leur disposition pour toute aide dont ils auraient besoin. Toute l’équipe nationale est mobilisée dont les militantes psychologues cliniciennes disponibles au siège.
Nous rappelons notre attachement aux valeurs de la République dont la laïcité, seule à même de recouvrer le vivre-ensemble. Très touché par cette nouvelle tragédie, le SNETAA-FO pense d’abord à toutes les victimes.

Le SNETAA en appelle à notre ministre, Mme Najat Valaud Belkacem, alors que nous la savons défenderesse des valeurs républicaines, de laïcité et de mixité, pour rappeler à toute son administration le rôle primordial des lycées professionnels, des sections professionnelles (SEP, SEGPA, EREA) dans la transmission des valeurs républicaines qui font le « vivre-ensemble ».

Lire la suite
NICE | 14 Juillet 2016
p01-001.jpg
TOUS MOBILISÉS LE 14 JUIN 2016 !!!

Communiqué CGT, FSU, FO, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, FIDL
Les organisations se retrouveront aujourd'hui afin de préparer le 14 juin et ses suites. 08/06/2016

Après trois mois de manifestations et de grèves, la mobilisation contre le projet de loi travail ne faiblit pas. Au contraire, suite aux assemblées générales, les mouvements de grèves, y compris reconductibles, s’étendent et des actions sous des formes diverses se développent.
Par son silence et son mépris, le gouvernement est responsable de la situation de blocage.
La mobilisation rencontre toujours le soutien de la population consciente des régressions sociales qui menacent les salarié-es d’aujourd’hui et de demain.

Les organisations syndicales mobilisées condamnent les attaques injurieuses et inacceptables du Medef contre le mouvement social et les syndicats. Ces propos entretiennent un climat délétère qui encourage des menaces contre les militant-es et les salarié-es mobilisé-es.
Ni la surenchère au Sénat, ni l'entêtement du gouvernement n'entameront notre détermination.

Depuis le début du conflit, la lutte paie et le gouvernement s'est vu contraint de céder à des revendications sectorielles légitimes. Pour autant, il s’obstine encore à ne plus rien lâcher sur la loi, en particulier sur la primauté des accords d’entreprise sur les accords de branches et la loi, le chantage par les accords de maintien et de développement de l’emploi, le référendum d'entreprise, la facilitation des licenciements, le temps de travail, la médecine du travail, la pénalisation financière des privé-es d'emploi…

Lire la suite
Résolution Générale - Conseil National Vichy 2016
Dans un contexte international où sévit la volonté de libéraliser tant les services marchands que les services publics, à travers les traités en discussion appelés respectivement « Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement » (TTIP) et « Accord sur le commerce des services » (TISA), le SNETAA-FO, réuni en conseil national à Vichy, réaffirme son attachement au service public, à l'enseignement professionnel initial laïque sous statut scolaire, dans des établissements spécifiques, les lycées professionnels.

Le SNETAA-FO dénonce les fusions d’établissements tendant au lycée unique, qui nient la spécificité des LP et concourrent au corps unique. La montée en puissance du « lycée des métiers », du « campus des métiers », encouragée par les nouvelles régions pousse les politiques à mutualiser les formations et les plateaux techniques ; c’est l’encouragement à la mixité des parcours et des publics.
Le SNETAA-FO rappelle son attachement indéfectible à la laïcité qui offre d’abord à tous les jeunes la possibilité d’apprendre un métier tout en étant scolarisés à égale dignité avec les autres jeunes et ensuite aux enseignants la garantie de neutralité. Le SNETAA-FO dénonce le fait que la priorité ne soit plus donnée à la formation sous statut scolaire, accentuant la concurrence avec les autres voies de formations professionnelles.

Le SNETAA-FO demeure opposé à la territorialisation, politique de déconcentration et de décentralisation (acte III de la loi Notre), qui s’accompagne du développement de l’apprentissage comme mise en œuvre d’un système de formation, souhaité par le gouvernement et orchestré par les Régions dont c’est la compétence.

Le SNETAA-FO défend un parcours du CAP au BTS. Il refuse l’orientation systématique des élèves en lycée général et technologique au détriment de l’enseignement professionnel initial sous statut scolaire. Dans ce parcours, des passerelles ascendantes doivent être mises en place permettant à tout élève de CAP d’accéder au bac pro et à tout élève de bac pro d’accéder au BTS. Pour cela les structures doivent compter un nombre suffisant de places. Le SNETAA-FO réaffirme son mandat de développement du BTS sous statut scolaire en LP avec des PLP, comme le prévoit leur statut.
Le SNETAA-FO réaffirme son attachement au CAP, comme diplôme national de niveau V reconnu dans les conventions collectives. Ce combat est d’autant plus légitime que le CAP semble remis en question dans son existence même.

Lire l'intégralité
Tous Mobilisés le 26 mai 2016 !
Capture décran 2016-05-19 à 10.53.03.png
Le Conseil National du SNETAA-FO réuni à Vichy considère avec sa fédération et sa confédération que le projet de loi El Khomri, s’il était adopté, entraînerait avec la primauté donnée aux accords d’entreprise, la destruction du Code du travail, des conventions collectives et des accords de branche. Ainsi seraient remis en cause les diplômes nationaux pris en compte dans les grilles salariales incluses dans les conventions collectives. Ce serait tout l’enseignement professionnel public, les LP et le statut des PLP qui seraient menacés.

C’est pourquoi avec sa fédération et sa confédération, le SNETAA-FO déclare que le projet de loi « travail » n’est ni négociable, ni amendable : il doit être retiré !

Lire la suite

INFO FLASH : MOUVEMENT 2016

MOUVEMENT

Mise à disposition de la Nouvelle-Calédonie des personnels enseignants du second degré, d'éducation et d'orientation - rentrée scolaire de février 2017
note de service n° 2016-078 du 18-5-2016 NOR MENH1610107N

MOUVEMENT
Affectation à Wallis-et-Futuna des personnels enseignants du second degré, d'éducation et d'orientation - rentrée de février 2017
note de service n° 2016-079 du 18-5-2016 NOR MENH1610114N
TOUS EN GRÈVE LE 28 AVRIL PROCHAIN !
Manifestation Unitaire le jeudi 31 Mars 2016 !
1 2 3 4 5 6 7  >

LISEZ LE DERNIER AP

AP N°552 - Spécial Conseil National à Vichy

LISEZ LE DERNIER EP

Lisez le dernier EP N°494

La Lettre des Contractuels

La Lettre des Contractuels | Juin 2016

LE JOURNAL DES RETRAITÉS

Le Journal des Retraités | Avril/Mai 2016

MOTION D'URGENCE

Motion d'urgence Snetaa | Conseil National Vichy 2016

Fiche de Voeux Stagiaires 2016

Fiche de Voeux Stagiaires 2016
MUTATIONS 2016 CPE

La Lettre ASH N°2

La Lettre ASH N°2 - Mars 2016

La Lettre aux CPE !

Lettre aux CPE N°3 - Mars 2016

Lettre à la Ministre

Lettre a la Ministre - 24 mars 2016
Procédure de Révision de Mutation 2016
Barres d'Entrée 2016

Déclaration à la CAPN

Déclaration à la CAPN des PLP - Snetaa-FO ©
SIGNEZ LA PÉTITION ET DITES NON AU CCF !
Le Snetaa-Fo sur France Culture
Site de la FIDL
Entrez votre adresse électronique

Moteur de recherche